Publication d’un article sur la Conception innovante et la théorie C-K dans l’atelier d’urbanisme

L’équipe du Lab Ville Prospective vient de publier un article sur la Conception innovante et la théorie C-K (Hatchuel et Weil) dans l’atelier d’urbanisme, dans le numéro 3 de la Revue Internationale d’Urbanisme (RIURBA) consacré à la Conception en urbanisme.

Résumé – L’atelier d’intervention de la maitrise d’urbanisme est une modalité pédagogique privilégiée d’acquisition de compétences et de savoir-faire dans le champ professionnel. Il vise à consolider et développer des expertises professionnelles qui répondent à la diversité des formes et des modalités d’intervention des urbanistes dans l’aménagement des villes. Compte tenu du caractère de plus en plus complexe de la profession d’urbaniste, la conception créative semble être une nouvelle compétence à intégrer au cursus pédagogique. La conception innovante, issue de la théorie Concept-Knowledge (Hatchuel et Weil, 2002) permet de générer des prototypes inédits à partir de connaissances et de concepts revisités. Cet article rend compte d’une recherche sur l’expérimentation de la conception innovante en urbanisme et des bénéfices qu’elle apporte tant pour la formation des étudiants que pour les futurs professionnels de l’aménagement.

Abstract – The planning studio is a privileged educational modality acquisition of skills and expertise in the professional field. It aims to consolidate and develop professional expertise that meet the diverse forms and planners intervention methods in the design of cities. Given the growing complexity of the planning profession, creativity seems to be a new skill to integrate the educational curriculum. The innovative design, proposed by the Concept-Knowledge theory (Hatchuel and Weil, 2002), generate unseen prototypes from knowledge and revisited concepts. This paper reports a research on experimentation of innovative design in urban planning and the benefits it brings to both train students and future planning professionals.

Référence :  Scherrer, F., Lavoie, N., Abrassart, C. et Bastin A. (2017), « La conception innovante en urbanisme. Recherche-expérimentation pédagogique associée à l’atelier de maîtrise en urbanisme de l’Université de Montréal », in RIURBA, Revue Internationale d’Urbanisme, no 3, janvier-juin 2017.  Lien vers l’article

Le Lab Ville Prospective partenaire de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie pour une prospective urbaine à l’horizon 2037

L’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie annonce le lancement de P37 – Projection 2037 – et son association avec l’équipe du Lab Ville Prospective de l’Université de Montréal pour la réalisation d’un atelier de codesign prospectif visant à réfléchir sur l’avenir de son territoire, et ce, à partir du scénario : « Vivre, travailler et se divertir dans son quartier en 2037 ».

Dominique Bourg au Lab Ville Prospective

Dominique Bourg, professeur à l’Institut de géographie et durabilité (IGD) de l’Université de Lausanne, et actuellement professeur invité à l’institut IEDDEC, est venu passer une semaine au Lab Ville Prospective de la Faculté de l’Aménagement de l’UdeM.

Mardi 07 février, après une séance de travail sur les liens entre économie collaborative et environnement (Lab Ville Prospective et IEDDEC), Dominique Bourg a fait une intervention très stimulante sur les usages du principe de précaution au Centre de recherche en éthique (CRÉ). Mercredi 08 février il a participé à un séminaire de recherche du Lab Ville Prospective sur les méthodes et les langages de la prospective urbaine participative, ce qui nous a amené a discuter de l’importance de l’expérimentation locale dans la transition écologique.

Jeudi 09 février, Dominique Bourg était l’invité d’honneur d’une table ronde passionnante sur le thème « Croissance et Économie circulaire » organisée par l’institut EDDEC et animée  par Franck Scherrer. Dominique y a en particulier introduit le concept d’économie permacirculaire qu’il défend avec Christian Arnsperger, et qui permet de situer l’économie circulaire à la hauteur des enjeux de  l’ère de l’anthropocène dans laquelle nous vivons maintenant.

Vendredi 10 février, Dominique a rendu visite à deux ateliers des cycles supérieurs de la Faculté de l’Aménagement (atelier de conception innovante sur le thème « Ville et économie circulaire » à la Maitrise en urbanisme, et atelier de cartographie de controverses environnementales du DESS en écodesign stratégique). Et il a donné une conférence aux étudiants de ces ateliers sur le thème de l’entrée dans l’anthropocène. Cette rencontre a été l’occasion d’échanges très riches sur les actions et initiatives stratégiques possibles dans cette nouvelle ère de l’humanité (expérimentations urbaines, écodesign, pédagogie créative, nouvelles politiques publiques).

Participation du Lab Ville Prospective au Symposium international « Du terrain vague au campus intégré urbain ? » vendredi 30 septembre 2016 à Montréal

Issu d’un forum citoyen et participatif dans le quartier de Parc-Extension, le Symposium International s’est interrogé sur l’intégration des nouveaux campus dans le paysage urbain et dans les dynamiques locales. Avec des universitaires de plusieurs pays et de différentes disciplines (dont le CELAT-UQAM, le Lab Urba de l’Université Paris Est), mais aussi des médiateurs culturels, des groupes associatifs et communautaires, il a restitué des ateliers de médiation (ex. théâtre forum) et de co-design réalisés autour du chantier du futur campus Outremont de l’Université de Montréal et a présenté plusieurs comparaisons internationales avec des projets de campus urbains similaires. Christophe Abrassart, Nicolas Lavoie et Caroline Cyr du Lab Ville prospective y ont fait une intervention pour rendre compte d’un atelier de co-design prospectif sur le thème : « Un quartier d’économie circulaire comme scénario prospectif pour imaginer l’intégration du campus Outremont à la ville ? »
Résumé : La ville est souvent décrite comme un éco-système local d’acteurs associant sur un même territoire universités, entreprises, habitants, organismes communautaires, éco-quartiers. C’est en particulier cette perspective qui est adoptée dans le mythe rationnel d’un « campus intégré urbain » pour le projet du campus Outremont de l’Université de Montréal. Du discours à la pratique ces coopérations n’ont cependant rien d’évident et doivent à chaque fois s’inventer et se préciser dans un projet de territoire singulier. Au-delà du slogan mobilisateur, par quelles voies procéder pour concrétiser cette vision d’un campus intégré à la ville ? En quoi la prospective peut-elle permettre de schématiser et de donner du sens à des formes d’intégration s’appuyant sur des coopérations pérennes ? Cette communication présentera le compte-rendu d’un atelier de co-design prospectif visant à imaginer des tiers-lieux et des boucles de coopération innovantes pour relier les acteurs du campus Outremont (laboratoires, professeurs, étudiants) et les acteurs des quartiers limitrophes (habitants, OBNL, designers, artisans, entreprises) à travers les principes de l’économie circulaire appliqués aux thèmes de l’alimentation et des textiles.Programme du Symposium du 30 septembre 2016.

Le Lab Ville prospective et l’IEDDEC accueillent le réseau de recherche « Ville et économie circulaire – Bruxelles/Montréal/Paris » pour deux journées d’étude à la faculté de l’aménagement de l’UdM les 13 et 14 octobre prochain

Animé par Franck Scherrer, ce réseau regroupe des chercheurs et professionnels des trois métropoles qui analysent ou mettent en place des initiatives en matière d’économie circulaire à l’échelle urbaine. Les objectifs du réseau sont d’accompagner les villes dans leurs démarches innovantes en bénéficiant des regards croisés entre chercheurs et acteurs de différents pays. Le rôle potentiel des territoires urbains dans la transition vers l’économie circulaire est très prometteur, mais il est essentiel de chercher à mieux connaître et expérimenter les instruments de connaissance, d’implantation, et d’évaluation de ces nouvelles boucles de valeur dans la ville.

Le programme: programme_villeeteconomiecirculaire13_14_10

Christophe Abrassart et Franck Scherrer ont contribué au premier livre universitaire sur l’économie circulaire paru en Amérique du Nord

Les Presses de l’Université de Montréal viennent de faire paraitre l’ouvrage collectif « L’économie circulaire – Une transition incontournable », sous la direction de Sébastien Sauvé, Daniel Normandin et Mélanie McDonald. Parmi les 40 contributeurs du campus UdM, Christophe Abrassart et Franck Scherrer ont rédigé la partie consacrée à la ville, territoire privilégié de l’économie circulaire.

Le livre peut être téléchargé gratuitement sur le site de l’institut EDDEC